Recueil et transmission des données PMSI

Merci aux acteurs impliqués dans le processus de recueil et transmission des données PMSI, établissements de santé, agences régionales de santé (ARS) et sociétés de service, de s’être exprimés lors des enquêtes de satisfaction menées en mai/juin dernier.

24% des personnes sollicitées ont participé à l’enquête.
La satisfaction globale est plutôt positive (82% des répondants sont satisfaits ou très satisfaits).

A la suite des attentes exprimées par les utilisateurs, l’ATIH s'engage à maintenir et à initier des actions d’amélioration.

Pour les ARS :

  • faciliter les modalités de validation par les ARS en intégrant un tableau de synthèse régional dans l’outil de validation des données des établissements (Ovalide), afin de signaler les anomalies au fur et à mesure des remontées des données des établissements
  • continuer la démarche de priorisation et de caractérisation des développements à réaliser, dans le cadre des réunions du groupe de travail issues du groupe des valideurs PMSI

Pour les établissements de santé : 

  • améliorer la communication des calendriers de diffusion des logiciels PMSI à partir de 2018
  • réaliser une seule mise à jour importante dans l’année des outils PMSI en M3. Du coup, les outils de M12 de l’année n-1 seront utilisés en M1 et M2.
  • revoir l’ensemble du dispositif technique de recueil et de transmission des données PMSI intégrable au système d’information hospitalier (SIH) dès la campagne de collecte 2019 en MCO, 2020 en HAD et SSR et 2021 en psychiatrie (suppression des opérations manuelles de lancement de traitements successifs, automatisation des mises à jour, rationalisation des contrôles en local et sur la plateforme et réduction des temps de traitement...)
  • continuer d’améliorer les consignes de recueil et diffuser ces informations dans un format adapté à leur réutilisation (format Excel au lieu de PDF)

Pour les éditeurs de logiciels :

  • proposer une solution de dématérialisation des contrats de logiciels PMSI d’ici fin 2017
  • développer et fournir une plateforme de support dédiée aux éditeurs à partir de début 2018, dans le cadre de la refonte des outils PMSI et de la mise en place de la facturation individuelle des établissements de santé (Fides) V2.

De plus, d’ici la fin de l’année 2017, l’ATIH interrogera un panel de médecins Dim afin de recueillir leurs besoins concernant les outils et services de l’agence.